Nouveau Directeur Général de la Société Burkinabè des Fibres et Textiles

Wilfried Aimé Guillaume Sidbewindé YAMEOGO pour poursuivre les grands chantiers. Nommé en conseil des ministres du 23 mars 2016, Wilfried Aimé Guillaume Sidbewindé YAMEOGO a été installé dans ses fonctions de Directeur Général de la Société burkinabè des fibres textiles (SOFITEX), le 31 mars 2016 à Bobo-Dioulasso par le secrétaire général du Ministère du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat, Sibiri SANOU,

par ailleurs, Président du Conseil d’Administration de l’institution. M. YAMEOGO remplace à ce poste M. Bernard ZOUGOURI. Le secteur du coton n’a pratiquement pas de secret pour le nouveau directeur général de la SOFITEX. Wilfried Aimé Guillaume Sidbewindé Yaméogo, juriste de formation, a consacré la plupart de sa carrière au ministère du commerce à la filière coton. En effet, avant sa nomination, il était le secrétaire permanent du suivi de la filière coton libéralisée, depuis plus d’une dizaine d’années. En outre, M. Yaméogo a aussi été consultant en charge de la définition du schéma de la réforme de ce secteur de l’or blanc, de l’élaboration des documents et projets d’actes juridiques de mise en œuvre de cette réforme.

Avant de procéder à l’installation du nouveau DG, le Secrétaire Général du Ministère en charge du Commerce a adressé ses félicitations au directeur général sortant, Bernard Zougouri, pour les résultats atteints, malgré le contexte difficile dans lequel il a travaillé. Selon lui, la parfaite connaissance du secteur coton est une qualité qui permettra au nouveau DG de relever les défis qui se présentent à la filière. Pour le porte-parole des travailleurs de la SOFITEX,  Jonas Bayoulou, l’obtention de la subvention pour les intrants et l’augmentation du prix d’achat du coton graine ainsi que la tenue effective des rencontres avec les leaders de l’UNPC-B pour le maintien de la cohésion sociale à travers des échanges avec les travailleurs sont à mettre à l’actif du DG en fin de mission. Puis, il a rassuré le nouveau patron du soutien de l’ensemble des travailleurs afin qu’il puisse réussir sa mission. Aussitôt installé le DG de la SOFITEX est allé au charbon, il effectue depuis le lundi 04 avril le tour des zones cotonnières pour aborder avec les producteurs la question du retour au coton conventionnel en lieu et place du coton BT qui a du fait de la qualité de sa fibre, fait perdre près de 50 milliards de FCFA à la filière.

DCPM MCIA

 

 

Images annexes

Le SG du MCIA au nom du ministre a installé Wilfried Yaméogo dans ses fonctions    Ils sont nombreux les témoins de événement

 

Grille des prix

Evènements à venir