1ère session du CASEM de l’année 2018 : le Ministère du Commerce, de l’industrie et de l’artisanat trace les grandes lignes de ses actions sur la période de 2018-2020.

Les cadres du MCIA sous le leadership du Ministre Harouna KABORE ont examiné le jeudi 05 avril 2018, le bilan de mise en œuvre des activités réalisées en 2017, le rapport de performance du ministère et le plan d'actions 2018. C'était à la faveur du 1er Conseil d’Administration du Secteur Ministériel (CASEM) de l’année 2018.

Dans son discours d’ouverture, le Chef du département a rappelé que le ministère est chargé de la mise en œuvre et du suivi de la politique du Gouvernement en matière de commerce, d’industrie et d’artisanat. Pour lui, la réussite de cette mission passe indéniablement par une harmonisation et une mise en cohérence des actions du département.

Le Ministre KABORE tout en saluant les performances réalisées en 2017 (66%) malgré les difficultés, a demandé à ses collaborateurs de se surpasser car les attentes des populations sont nombreuses.

Le MCIA a surtout insisté sur l'esprit de sacrifices, du respect du bien publique, des horaires de travail, de l'efficience et de l'efficacité dans le travail auprès de ses collaborateurs.

La notion de l’intelligence économique était au cœur des débats à ce CASEM. Il a fait l'objet d'une présentation par le capitaine SARA auteur d'un livre à succès sur l'Intelligence Économique et Stratégique. Pour le Ministre Harouna KABORE, l’intelligence économique est un outil puissant qu’on pourrait utiliser pour renforcer les capacités des agents du ministère en vue de parvenir à des résultats probants.

C'est pourquoi « Une équipe de l’intelligence économique verra le jour au sein du ministère et sera rattachée au cabinet afin de pouvoir analyser et exploiter dument toutes les nouvelles idées » a ajouté le Ministre.

Le premier responsable du département a invité l’ensemble des acteurs à conjuguer les efforts pour la mise en œuvre des actions prioritaires du Gouvernement, à plus d’ardeur et d’audace au travail pour le développement économique et social du Burkina Faso. Le MCIA doit en être le moteur foi de Harouna KABORE.

Images en annexe

1erCASEMMCIA201803  1erCASEMMCIA201805

1erCASEMMCIA201802  1erCASEMMCIA201806

Grille des prix

Evènements à venir