RELANCE DE LA PRODUCTION COTONNIÈRE : LES ACTEURS SE CONCERTENT À OUAGADOUGOU DU 11 AU 13 MARS.

Environ 550 personnes prennent part à l'atelier national sur la relance durable de la production cotonnière du Burkina Faso qui se tient depuis ce lundi dans la salle de conférences Ouaga 2000.

Producteurs, chercheurs, techniciens de l'agriculture, personnes ressources de l'administration, des banques, des assurances, sociétés cotonnières etc. vont mutualiser leurs connaissances et compétences durant les trois jours pour faire le diagnostic de la situation des contreperformances et proposer des actions et mesures à mettre en œuvre pour une véritable relance durable de la production cotonnière, et cela sans langue de bois, sans tabou.

"Les fruits de vos réflexions devront orienter les meilleures décisions à même d’assurer une relance durable de la production cotonnière et un repositionnement du Burkina Faso en tête des pays producteurs du coton en Afrique" a déclaré le Ministre du Commerce, de l'industrie et de l'artisanat, par ailleurs Président du Comité de Haut Niveau pour la relance de la production du coton.

Harouna Kaboré a invité les participants à être de véritables forces de proposition au-delà des divergences et des dissensions internes. Seule la relance de la production du coton devrait être la préoccupation de tous.

Première culture de rente du Burkina Faso, la filière cotonnière occupe environ 4 millions de Burkinabè et contribue à plus de 4% au PIB national.

DCPM MCIA

Images en annexe

atelier-sp-sfcl1 atelier-sp-sfcl6

atelier-sp-sfcl7

Grille des prix

Evènements à venir